© Ph. Police municipale

La Police municipale a saisi, en 3 jours, 477 engins dans le cadre de « l’opération spéciale de lutte contre l’insécurité routière et l’incivisme dans la ville de Ouagadougou ». Ce bilan est constitué de 426 engins à 2 roues, 18 tricycles et 33 véhicules à 4 roues. Ces données sont celles réactualisées le 3 juin 2016 à 17 H, 3 jours après le démarrage de l’opération spéciale, précise la Police municipale sur sa page Facebook. Les conducteurs de ces engins sont contrevenants au « non-respect du feu tricolore », au « non-respect de la bande ou piste cyclable pour les engins dont le cylindré ne dépasse pas 125 cm3 » et à l’usage du téléphone pendant la conduite. Des infractions souvent aggravées par le refus d’obtempérer, indique la Police municipale.

Voici le Communiqué de la Police Municipale

“Bilan des trois premiers jours de l’opération spéciale de lutte contre l’insécurité routière et l’incivisme dans la ville de Ouagadougou :

  • engins à deux roues 426 ;
  • engins à trois roues (tricycles) 18 ;
  • véhicules à quatre roues 33.

Soit un total de 477 engins toutes catégories.

Les conducteurs de ces engins sont contrevenants d’une ou plusieurs infractions contraventionnelles suivantes :

  • non respect du feu tricolore au rouge;
  • non respect de la bande ou piste cyclable pour les engins dont le cylindré ne dépasse pas 125 cm3;
  • usage manuel du téléphone pendant la conduite.

Ces contraventions sont souvent aggravées par celle du refus d’obtempérer aux injonctions de l’agent constatateur.

Il faut signaler que ces données sont celles réactualisées le 03 juin 2016 à 17 heures et ne sauraient contredire ou infirmer des données rendues publiques antérieurement.

Le Service Communication et Relations Publiques de la Police Municipale de Ouagadougou