PARTAGER

La série africaine sera à l’honneur du 27 Février au 1er Mars à Ouagadougou. Initié par l’acteur burkinabè de renommée internationale Issaka Sawadogo, ce festival s’inspire  du festival pan-européen Série Series de Fontainebleau, pour aussi mettre en relation des producteurs, de potentiels bailleurs, des diffuseurs du Nord et du Sud. Les grands axes de ce rendez-vous du 7ème art ont été dévoilés au cours d’une conférence de presse au siège du FESPACO ce 23 Février.

Le festival panafricain de la série est né pour créer de nouvelles passerelles créatives et économiques pour les acteurs de l’industrie cinématographique africaine et européenne. Entre ateliers de formation, panels, résidence d’écriture et master class,  projection, la première édition de Série Series accorde de l’importance à la formation, qui est vecteur de transmission de la connaissance, source de richesse selon Issaka Sawadogo président du comité d’organisation.  » Nous dormons sur une mine d’or dont nous ignorons la valeur » a-t-il dit.

C’est pourquoi,l’Association Africasting International Management créé par ce dernier, en partenariat avec KANDIMARI veulent jouer leur partition avant que le marché de la série ne soit accaparé davantage par des images d’ailleurs. En organisant ensemble la première édition, ils entendent encourager les publics africains, grands consommateurs de fictions venues des autres continents à découvrir  et redécouvrir les oeuvres de leur continent.

Il faut rappeler qu’Issaka Sawadogo a été consacré par un veau d’or du meilleur acteur aux Pays Bas en 2016. Il a construit sa carrière d’acteur entre le Burkina Faso, la Norvège, la Suède, la Belgique, les Pays-Bas et la France.

Marie Laurentine Bayala

Laisser un commentaire