PARTAGER

Des journalistes approfondissent leurs connaissances sur le karaté do ce lundi 16 Avril au stade du 4 Août. Un renforcement de capacités initié par la fédération burkinabè de karaté do, en prélude au championnat d’Afrique de karaté do zone 3 qui se déroule du 16 au 22 avril 2018 à Ouaga.   

Ils sont une trentaine de journalistes de divers organes de presse  à prendre part à la session de formation de la fédération burkinabè de karaté do. Une formation qui a pour ambition de mettre les hommes de média en phase aux règles de la discipline. Et ce, pour une meilleure couverture médiatique du championnat d’Afrique de karaté do zone 3 qui se tient cette année à Ouagadougou.

Les revues des règles d’arbitrage, les gestuelles, les autres aspects de l’arbitrage liés aux litiges ont tous été décortiqués par les formateurs le DTN Corneille Maré et Brice Alain Magloire Tabsoba arbitre continental.

Pour le président de la Fédération burkinabè de karaté do, Me Oumar Yugo, les journalistes sportifs sont des partenaires incontournables. Et pour lui, c’est un devoir pour sa fédération d’outiller les journalistes aux règles du karaté pour qu’ils aient un niveau de compréhension acceptable des décisions arbitrales.

Le président de l’Association des journalistes sportifs du Burkina (AJSB), Jérôme Tiendrébéogo a salué l’initiative de Me Yugo et de sa structure. C’est une discipline qui prend de l’ampleur au Burkina et qui rapporte beaucoup de lauriers au pays.

 

Jadis appelé le tournoi international de karaté do (TIKA) zone 3, le championnat d’Afrique de karaté do zone 3 regroupe 8 pays de la sous région à savoir le Burkina, la Côte d’Ivoire, le Niger, le Nigeria, le Togo, le Ghana, le Bénin et le Liberia. La dernière édition qui s’est tenue au Bénin a vu le Burkina se hisser au plus haut du podium. Déjà, le Liberia a annoncé sa non participation et il est désormais attendu 6 pays plus le pays hôte le Burkina. Les compétitions  débuteront le vendredi 20 au hall des Arts martiaux au stade du 4 août. En attendant, les mises à niveau se poursuivent dans les différents secteurs du karaté do.

Y. Alain Didier Compaoré 

 

Laisser un commentaire