Le représentant du premier Ministre, Pr Stanislas Ouaro, ministre en charge de l’Education nationale et l’Ambassadeur du Japon au Burkina Faso, Tamoutsu Ikezaki ont procédé à l’inauguration officielle du Collège d’Enseignement général (CEG) de Kossyam, ce 12 novembre 2018 à Ouagadougou. Ce collège de 8 salles de classes est le fruit de la coopération entre le Japon et Burkina Faso. Par cet acte symbolique, ce sont en tout 20 collèges d’enseignement qui ont été réalisés  par l’Etat nippon. 

L’inauguration du collège d’enseignement général de Kossyam marque la remise symbolique des infrastructures scolaires offertes par la République du Japon au Burkina Faso. Pour le premier Ministre, par la voix du Pr Stanislas Ouaro, «cet appui du peuple japonais est salvateur et constitue une bouffée d’oxygène pour le système éducatif burkinabè».

Cette infrastructure, de l’avis du Pr Ouaro est constituée de bâtiments pédagogiques et administratifs, tous équipés de cuisine, de blocs de latrines et de poteaux de football.

La réalisation de ces infrastructures scolaires s’inscrit dans la première tranche du « Projet de construction d’infrastructures éducatives en appui au post primaire » financé par le Japon par le biais de l’Agence japonaise de la Coopération internationale (JICA).

Ce projet d’un coût global de 21 milliards de F CFA aura à son actif 61 CEG au profit des régions du Centre-Nord, du Centre- Ouest, du Centre-sud, du Centre et du Plateau central ainsi qu’une école des Enseignants du Primaire en cours de réalisation à Kaya.

Par le truchement de cet investissement, le peuple japonais entend offrir aux enfants du Burkina des conditions adéquates pour acquérir des connaissances et des compétences pour un développement harmonieux du pays.

Et au Ministre en charge de l’Education nationale de signifier que ce don d’infrastructures scolaires vient concrétiser la volonté du gouvernement burkinabè d’assurer le continuum dans lequel s’est engagé son département.

Bènonè Ib Der Bienvenue Médah

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here