Le président de la Ligue des Consommateurs du Burkina, Dasmané Traoré face aux hommes de médias

La Ligue des consommateurs du Burkina s’est prononcée sur les récentes intoxications alimentaires et les produits« impropres à la consommation ». Elle en a fait écho au cours d’un point de presse ce 13 septembre 2019 à Ouagadougou.

D’entrée de jeu, le président de la Ligue des Consommateurs du Burkina, Dasmané Traoré a regretté la disparition de son Secrétaire général adjoint, Serges Bambara Horace de suite d’attaque terroriste le 8 septembre dernier au Nord du pays. A cela, s’ajoute le décès par suite d’intoxication alimentaire à Andemtenga et à Didyr.

Face à cette situation, la Ligue des Consommateurs du Burkina a salué le gouvernement pour la prise en charge des intéressés. Aussi, a-t-elle invité les populations à la plus grande prudence dans la manipulation des produits chimiques et à l’observation des règles minimales d’hygiène alimentaire.

Toutefois, Dasmané Traoré a invité le Gouvernement à prendre les dispositions nécessaires afin que cesse les cas d’intoxication liés à l’utilisation des pesticides. « Nous l’invitons par ailleurs à retirer du marché tous les pesticides non homologués et à mettre en place un comité ad’hoc composé à la fois de services techniques, des représentants des agriculteurs et de la société civile », a-t-il suggéré.

«produits carnés impropres déversés dans les arrondissements 6 et 9»

Toujours dans le chapitre des produits « impropres à la consommation », la Ligue des Consommateurs dit avoir suivi avec beaucoup de consternation l’aventure des produits carnés impropres à la consommation déversés dans les arrondissements 6 et 9 de Ouagadougou. Pour elle, lorsque les riverains se servent de cette manière les mêmes produits peuvent se retrouver dans n’importe quel autre secteur de la ville voire à l’intérieur du pays pour ainsi porter atteinte à la santé de personnes innocentes.

Dasmané Traoré a déploré cette situation qui, pour lui, émane d’une structure de l’Etat. Il estime que les incinérations de produits avariés sont entourés d’un minimum de précautions.

La Ligue des consommateurs du Burkina, par la voix de son président, invite, par ailleurs, les consommateurs à plus  de vigilance quant à la consommation des produits de toute nature jetés dans les dépotoirs publics.

Bènonè Ib Der Bienvenue Médah

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.