Le ministre de la Jeunesse et de la Promotion de l’entrepreneuriat des jeunes, Salif Tiemtoré a procédé à l’ouverture de la 1re édition du Salon de l’Emploi, ce lundi 25 novembre 2019 à Ouagadougou. Placé sous le thème : « Employabilité des jeunes au Burkina Faso : contribution du secteur privé à la promotion d’emplois décents et durables et à la mise en place d’un dispositif de formation à la demande des entreprises », ce salon ambitionne contribuer à renforcer l’employabilité de 25 500 jeunes demandeurs d’emploi par la mise en relation des acteurs du marché du travail.

Pour faciliter et renforcer l’employabilité des jeunes diplômés au Burkina Faso, 3 jours sont donnés aux demandeurs d’emploi au cours d’un Salon national de l’emploi pour des rencontres d’échanges et d’informations avec les entreprises publiques et privées pourvoyeuses d’emplois.

En sus des rencontres B to B (B2B), les participants à ce salon vont se former sur les techniques de recherches d’emplois. Le ministre en charge de l’Insertion professionnelle, Salifou Tiemtoré a annoncé l’établissement de 10 000 cartes de demandeurs d’emplois.

L’initiative de ce salon d’emploi vise à renforcer l’employabilité de 25 500 jeunes par la mise en relation des acteurs du marché du travail , des services publics d’emploi et des structures d’accompagnement à l’insertion professionnelle.

Il est également question de création de condition pour le placement de 5000 diplômés et de dispositifs de formation.

Les statistiques indiquent que plus de 150 000 diplômés arrivent chaque année sur le marché de l’emploi. Un défi qu’il faut relever à en croire le ministre Tiemtoré. Pour lui, « cela passe par l’amélioration de la qualité des emplois dans l’économie informelle et la création d’emploi productifs et décents. Raison pour laquelle la contribution du secteur privé est très attendue».

A l’ouverture de cette 1re édition, le patronat burkinabè qui accompagne l’initiative a fait l’annonce d’offrir plus de 500 postes d’emplois et plus de 300 postes de stage au profit des jeunes diplômés.

Le présent salon national de l’emploi débuté ce matin à Ouagadougou se poursuit jusqu’au 27 novembre prochain au Salon international de l’Artisanat de Ouagadougou.

Bènonè Ib Der Bienvenue Médah

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here