Dans un stade olympique d’Ebimpé bondé, la Côte d’Ivoire a triomphé 2-1 contre le Nigeria, s’adjugeant ainsi la 34e édition de la Coupe d’Afrique des Nations.

Stade d’Ebimpé d’Abidjan

Dès la 6e minute, Simon Adingra, par un dribble sur l’aile gauche, se défait de son adversaire direct et lance Sébastien Haller en profondeur. Ce dernier manque de peu d’ouvrir le score, mais cette action galvanise l’équipe ivoirienne, de plus en plus dangereuse face au Nigeria.

Avec plus de 60% de possession, les hommes de Emerse Fae multiplient les assauts et à la 20e minute, sur un corner, Max Gradel trouve le petit filet adverse d’un retourné acrobatique. Sentant Victor Osimhen et ses coéquipiers subir la pression, Franck Kessié, sur un pressing, récupère le ballon et délivre une passe en profondeur à Simon Adingra, mais celui-ci se heurte au gardien qui avait anticipé.

Malmené, le Nigeria profite d’un corner bien exécuté pour prendre l’avantage contre le pays hôte. D’un coup de tête, le défenseur nigérian William Troost Ekong loge le ballon au premier poteau alors que Yaya Fofana était au second.

À la reprise, la Côte d’Ivoire revient avec de meilleures intentions. Ainsi, Franck Kessié trouve le chemin des filets de la tête sur un corner parfaitement tiré par Simon Adingra à la 62e minute. À la 83e minute, Simon Adingra, encore sur l’aile gauche, élimine son adversaire et sert Sébastien Haller qui conclut.

Au coup de sifflet final, les Éléphants s’imposent, laissant les supporters en liesse, un coach comblé et une troisième étoile ornant leur maillot.

✍🏾 Mohamed Nakanabo

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here