©AIB

Les Koglweogo de Kaya ont présenté à la presse, le 2 octobre 2018, un présumé escroc et assassin qu’ils sont allés chercher au Niger. Le groupe d’auto-défense compte remettre le mis en cause à leurs collègues de Boulsa dont il aurait tué un membre lors d’une tentative d’interpellation le 23 septembre 2018.

Selon Albert Bamogo, porte-parole des Koglweogo de Kaya, une mission est allée le 1er octobre 2018 au Niger pour arrêter Abdoul Razack Diarra, le présumé escroc et assassin. Le jeune homme, âgé de 23 ans, n’a pas opposé de résistance lors de son arrestation dans la matinée du 2 octobre.

Ecouter Albert Bamogo, sur les circonstances de l’arrestation de l’accusé

L’accusé avait pris la fuite pour se réfugier au Niger à la suite d’une tentative d’arrestation le 23 septembre 2018 lors de laquelle, il aurait tué « accidentellement » un membre de l’équipe des Kogweogo de Boulsa.

Le porte-parole des Koglweogo de Kaya affirme que l’intéressé aurait reconnu les faits. Le groupe d’auto-défense envisage remettre l’accusé à leurs collègues de Boulsa.

Yacouba Koala

RTB Kaya