Un atelier de 48 heures se tient à Ouagadougou du 13 au 14 janvier à l’intention des conseillers techniques des gouverneurs des régions. Quatre communications sur la notion de la protection sociale leur seront administrées. Au sortir de la formation, ils seront en mesure de lutter de manière pertinente et durable contre la pauvreté et la vulnérabilité des populations. 

Les conseillers techniques des différentes régions appuient les gouverneurs dans les études et les synthèses des dossiers spécifiques. L’objectif étant d’améliorer leur contribution à l’implantation d’un système de protection sociale à même d’adresser de manière pertinente et durable la question de la pauvreté et de la vulnérabilité des populations.

Ainsi, deux jours durant les 34 conseillers techniques des gouverneurs vont maîtriser le concept de la protection sociale à travers 4 thématiques.

  • La protection sociale: Concepts et instruments
  • La protection sociale: un investissement pour la réduction de la pauvreté et une croissance inclusive
  • La politique nationale de la protection sociale (PNPS) et ses outils de mise en oeuvre au Burkina Faso.

C’est le directeur de la politique nationale de la protection sociale (PNPS) Moussa Zorom qui a présidé la cérémonie d’ouverture. Pour lui, la protection sociale est un ensemble d’interventions publiques qui aident les ménages  et les individus à gérer les risques et réduire leurs vulnérabilités en leur assurant un meilleur accès aux servies sociaux et à l’emploi. C’est pourquoi, la PNPS se veut le nouveau référentiel pour lutter efficacement contre la pauvreté par l’accompagnement et l’assistance des groupes vulnérables.

Cette formation fait suite à celles organisées à l’intention des gouverneurs et des secrétaires généraux des régions, des ONG, des associations de développement ainsi que des cadres de différents ministères concernés.

 Y. Alain Didier Compaoré 

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here