PARTAGER

L’Orchestre de l’Université de Koudougou a ouvert le bal des compétitions du Grand Prix national des Arts et des Lettres (GPNAL) le 26 mars 2016 à Bobo-Dioulasso. C’est une première pour cet orchestre de 5 ans qui fait son baptême de feu à la Semaine Nationale de la Culture, dans la catégorie orchestre / pool adulte. Un jeune orchestre prêt pour la compétition et pas du tout impressionné d’être la troupe inaugurale des GPNAL 2016.

« On a eu assez de temps pour se préparer. Donc, il n’y a pas lieu de faire un quelconque réaménagement, nous allons. Nous sommes certes un nouvel orchestre, mais nous nourrissons un grand espoir de remporter le 1er prix à cette compétition », a indiqué Cyrille YELEMOU, responsable de l’orchestre de Koudougou. YELEMOU et ses compagnons sont confiants. Les étudiants ne se sentent pas impressionnés par le fait d’être les premiers à prester.

Cyrille YELEMOU Orch Univ Kdg okL’orchestre de l’Université de Koudougou a été créé en 2011. Quatre ans après, il s’est inscrit aux éliminatoires de la SNC dans le Boulkiendé et se qualifie pour les phases finales.

Tout ne s’est pas passé sans difficultés, a précisé le directeur technique et batteur de l’orchestre, Klésongo Daniel TRAORE.

Klésongo Daniel TRAORE
Klésongo Daniel TRAORE

« Constitués d’étudiants et élèves stagiaires, il nous est un peu difficile d’effectuer les répétitions de façon convenable par manque de temps, néanmoins on parvient autant que faire se peut. Et il arrive des fois que l’on répète souvent à des heures tardives », a-t-il raconté.

A cette 18e édition de la biennale, les étudiants vont faire la compétition dans leur catégorie avec huit autres orchestres.

Orchestre Université de Koudougou 2Orchestre Université de Koudougou 5Ce jeune orchestre a déjà remporté de nombreux prix. On peut citer, entre autres, le 2e prix des jeux universitaires du Burkina en 2012 et le 2e prix du jeu-concours doremi.

L’Orchestre de l’Université de Koudougou est constitué de quinzaine membres (12 étudiants et 3 élèves stagiaires de l’Ecole normale supérieur). Il a été créé dans le souci de promouvoir l’épanouissement des étudiants et faire germer la fibre musicale en eux.

Bènonè Ib Der Bienvenue MEDAH

Laisser un commentaire