La transhumance transfrontalière du Sahel vers les pays côtiers connaît de plus en plus de tracasseries et le sahel subit de lourdes conséquences sur son économie. Le centre international pour la recherche agricole et le développement CIRAD, a mené une étude sur la situation de la transhumance entre le Burkina et le Togo. Quel a été le constat dégagé par cette étude et quelles sont les recommandations pour une transhumance apaisée, Recherche vitale en parle dans ce numéro avec deux chercheurs, Allassane Lompo de la coordination des associations de la société civile de l’est et Jean Michel Sourisseau du CIRAD
Bonne écoute

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.