PARTAGER
Le PF, le Pm et le président de l'AN

La cérémonie officielle d’ouverture de la 19e édition de la Journée nationale du paysan a lieu ce vendredi 29 avril 2016 à Tenkodogo. Le président du Faso Roch marc Christian KABORE a présidé la cérémonie. Elle a également été ponctuée par la décoration de 70 récipiendaires de développement du monde rural et l’ouverture de la foire agro-sylvo pastorale faunique et halieutique. Cette édition est placée sous le thème « Agriculture et lutte contre le chômage : développer et soutenir l’entreprenariat agro-sylvo pastoral halieutique et faunique pour l’insertion socio-professionnelle des jeunes. »

Le président du Faso Roch marc Christian KABORE salaunt les veillants acteurs du monde rural
Le président du Faso Roch Marc Christian KABORE saluant les vaillants acteurs du monde rural

Cette année encore le monde du secteur rural s’est retiré cette fois à Tenkodogo pour échanger avec les plus hautes autorités du  pays sur les voies et moyens pour développer le secteur agricole burkinabè.

Ainsi 72 heures durant ils seront au nombre  de 1 000 délégués du monde rural des différentes régions du pays à discuter directement avec le Président du Faso. C’est autour du thème « Agriculture et lutte contre le chômage: développer et soutenir l’entreprenariat agro-sylvo pastoral halieutique et faunique pour l’insertion socio-professionnelle des jeunes » que se mèneront les débats.

Le minstre de l'Agriculture Jacob OUEDRAOGO
Le minstre de l’Agriculture Jacob OUEDRAOGO

Pour le ministre de l’Agriculture Jacob OUEDRAOGO, cette édition est particulièrement marquée par la responsabilisation effective des organisations paysannes. Une journée de réflexion de partages d’expériences et de recherche de solutions aux problèmes du monde rural.

Ces charrues seront distribuées aux agriculteurs
Ces charrues seront distribuées aux agriculteurs

« Le gouvernement veut saisir les énormes potentialités offertes par le monde agricole pour combattre le chômage des jeunes » dit-il. Pour lui, les filières agro-sylvo pastorales halieutiques et fauniques représentent de véritables opportunités d’investissement et d’emplois pour les jeunes.

C’est pourquoi il est temps de revaloriser le métier d’agriculteur et d’œuvrer à l’émergence d’un statut d’entrepreneur rural. « Il est donc temps » selon le ministre OUEDRAOGO de changer les regards et les appréciations  de la jeunesse sur les métiers de la terre car comme vous le saviez, il est de notoriété publique qu’elle ne ment pas.

IMG_7394Pour ce faire, le ministère de l’Agriculture dit s’employer à la mise en en œuvre de la politique agricole tenant compte des aspirations de la jeunesse. A cela s’ajoutent la promotion de l’économie rurale l’application adéquate du partenariat public-privé dans le secteur agricole, le développement des chaînes de valeur à l’appui des secteurs du monde rural en équipement, aux renforcements des facteurs de production et à l’appui conseil.

Il invite par ailleurs les parties prenantes à l’entreprenariat agricole des jeunes à savoir les institutions publiques, les structures de financements les techniciens du développement rural à jouer chacun sa partition pour l’épanouissement de la jeunesse burkinabè.

Ces semences également ont été remis aux producteurs
Ces semences également ont été remis aux producteurs

Y. Alain Didier COMAPORE / Bienvenue MEDAH

Laisser un commentaire