PARTAGER

Inaugurée en le 10 mars 2017, la cours d’Appel de Fada N’Gourma a ouvert ses deuxième assises criminelles à Bogandé ce 27 août. 17 dossiers sont inscrits pour être jugés, avec des chefs d’accusation d’homicide et d’assassinat, de viol et de d’enlèvement de mineure. En délocalisant ces assises avec en marge une audience foraine, la cour fait d’une pierre deux coups, se rapprocher de ses justiciables, sensibiliser et dissuader les populations de la commission d’éventuels actes criminels.

Nazé Ouattara, RTB Fada N’Gourma

Laisser un commentaire