PARTAGER
Les pentionnaires bénéficiaires de la formation

Le ministère de la Justice a procédé au lancement officiel de la formation de 150 jeunes détenus de la Maison d’Arrêt et de Correction de Ouagadougou (MACO) aux métiers de Bâtiments et de Travaux Publics (BTP), ce mardi 21 février 2017, à Ouagadougou.  

Ce sont 150 pensionnaires de la Maison d’Arrêt et de Correction de Ouagadougou qui bénéficient d’une formation aux métiers du bâtiment et de travaux publics, option maçonnerie. Le lancement de ce programme de formation est intervenu ce mardi 21 février 2017 à Ouagadougou.

Le Conseiller technique du ministère en de la Justice, l’Inspecteur GSP, Geoffroy Yiogo, représentant le ministre de tutelle

Cette formation, de l’avis du Conseiller technique, représentant le ministère en charge de la Justice, l’Inspecteur GSP, Geoffroy Yiogo, visera à réduire non seulement le taux de récidive dans nos prisons, mais aussi à permettre aux pensionnaires de mettre en pratique leur savoir et leur savoir-faire.

Les détenus, par la voix de leur représentante, ont salué cette initiative. Ainsi, ils ont formulé des vœux à l’endroit des autorités, de sorte qu’il y ait un « suivi-évaluation des apprenants pour de meilleurs rendements », un « appui financier afin de pouvoir  nous installer à notre propre compte, car après la prison le monde extérieur devient un environnement particulier pour ne pas dire « agressif » ». Et « l’adaptation n’est pas toujours facile », a-t-elle ajouté.

Directeur adjoint de la MACO, Inspecteur GSP, Bavrou Tiéné

Le directeur de la MACO, par la voix de son adjoint, l’Inspecteur Bavrou Tiéné, a indiqué qu’en les associant à ce projet, la formation permettra de donner les rudiments nécessaires aux jeunes détenus « afin qu’ils soient compétitifs sur le marché de l’emploi et aptes à s’auto-employer ». Pour ce faire, dit-il, cette formation viendra non seulement favoriser leur insertion socio-professionnelle et partant, lutter contre la récidive, mais surtout de réduire la délinquance.

Les officiels présents à la cérémonie de lancement

Cette formation est financée par le Fonds d’Appui à la Formation professionnelle et à l’Apprentissage (FAFPA) avec le soutien du programme d’Appui à la Politique sectorielle d’Enseignement et de Formation technique et professionnel.

Bènonè Ib Der Bienvenue MEDAH

1 commentaire

  1. […] Le ministère de la Justice a procédé au lancement officiel de la formation de 150 jeunes détenus de la Maison d’Arrêt et de Correction de Ouagadougou (MACO) aux métiers de Bâtiments et de Travaux Publics (BTP), ce mardi 21 février 2017, à Ouagadougou.   Ce sont 150 pensionnaires de la Maison d’Arrêt et de Correction Source: Rtb MACO : 150 pensionnaires dans le métier du BTP […]

Laisser un commentaire