La 2e édition des 10 km de Ouaga s’est courue ce 14 janvier à Ouaga. Deuxième au classement à la première édition, Yacouba Cissé s’est vengé en terminant 1er du côté des hommes. Au niveau des dames c’est Julie kaboré de Pabré qui surclasse ses concurrentes. 

Les 10km de Ouaga sont en train de s’effrayer leur petit chemin dans le paysage sportif burkinabè. Promu par le Centre Sportif Bushido Ryu, la 2e édition a réuni près de 400 participants pour les 10 km et 90 coureurs pour la course dédiée aux  écoles secondaires.

La course n’a pas tardé à choisir son vainqueur. Dès le top départ, Soumaïla Kouraogo et Yacouba Cissé prennent la course en main des deux fois 5km à parcourir deux fois. Ainsi dès le premier circuit, c’est Soumaïla Kouraogo qui franchit la ligne d’arrivée en premier. Le mano à mano des deux hommes se poursuit et au dernier passage, ils ont même doublé la plupart de leurs concurrents.

A moins de 500 mètres de l’arrivée Yacouba Cissé lâche son acolyte et le distance mètre par mètre. Il finit par franchir en solitaire la ligne d’arrivée.

Il est suivi de Soumaïla Kouraogo et Nataba Sawadogo qui complète le podium accompagné de pascal Tiendrebéogo et de Jean François Dabiré.

Du côté des dames, c’est Julie Kaboré de Pabré qui a coiffé Honorine Yaméogo sur la ligne. Le quinté est complété par Rosine Kabré, Odette Mankano et Nafissatou Koumaré.

Tous les cinq premiers de chaque catégorie ont été primés.

Avant cette compétition majeure, les scolaires ont également eu droit à une course de 6 km remportée par Vivien Simporé du lycée St Moïse suivi de Boureima Bankouan, de Halidou Kaboré du groupe scolaire Baasnéré et d’Abdoulaye Sougour du PMK.

Pour le responsable du Centre sportif Bushido Ryu, Evariste Bangré promoteur des 10km de Ouaga, le bilan est positif.

Je suis satisfait dans la mesure où il y a eu plus d’engouement que la première édition. Voyez vous, le nombre d’inscrit a presque doublé cette année. Il y a plus de spectateur avec un bon niveau également des participants” a laissé  entendre monsieur Bangré. Pour lui l’ objectif est de cultiver la pratique du sport au Burkina et surtout de  faire des 10 km  un marathon à l’avenir.

 

Y. Alain Didier Compaoré