Le championnat national de football de première division, le Fasofoot a abordé la première journée de ses phases retour ce weekend. Une 16è journée marquée par la défaite cuisante de l’EFO devant la lanterne rouge, RCK (3-0). A Koudougou, l’ASEC le Majestic SC se neutralisent (1-1).C’est le même score qui a sanctionné le match entre le leader ASFB et le champion sortant Rahimo FC à Bobo (un but partout). Les Fonctionnaires de Bobo restent leader à l’issue de cette 16è journée avec 31 points.


La reprise du championnat national semble être marquée par le réveil des “mal classés” de la première phase.  Après une trêve de quelques semaines du Fasofoot, le championnat national de football de première division a repris ses droits ce vendredi 10 janvier. Dès vendredi, la première sensation est venue du côté de Ziniaré où le Royal FC a surpris Salitas FC et ses supporters en disposant des Colombes de Ouaga 2000 par le score de deux buts à zéro (2-0).

Le samedi 11 janvier a vu la dispute de 5 matchs. A Koudougou au stade Batiébo Balibié, l’ASEC-K recevait le Majestic SC. Un match très physique mais qui n’est pas sorti de l’esprit sportif. Devant de nombreux supporters comme d’habitude, les visiteurs  se signalent en premier. A la 6e minute de jeu, Adebayo Newton est fauché à 20 mètres des buts de Zengué Mohamed Traoré. Jean Emmanuel Zongo se charge de son exécution et d’une frappe dont lui seul connaît le secret, il envoie la balle en pleine lucarne. Le portier Mohamed Traoré et sa défense ne font que constater les dégâts. Un but à zéro pour les visiteurs. Un but qui vient galvaniser les rouges et blancs de Majestic SC qui assiègent le camp des locaux avec des actions d’éclat au bonheur des quelques supporters en l’occurrence les supporters du frère ennemis du BPS.

A la 40è minute,  Newton Adebayo est encore fauché par le dernier défenseur de l’ASECK sur la ligne de la surface de réparation. Une faute que l’arbitre central Moumouni Lallé juge inexistante et qui soulève le banc de Majestic SC. Malgré cette légère domination, le score n’évoluera pas jusqu’à la mi-temps.

A la reprise Majestic SC commence le jeu comme il l’a terminé à la première période. Passé le quart d’heure, le maître à penser de l’ASECK, Alain Nana opère un changement. André Yaméogo, l’enfant du club, le revenant, entre en lieu et place d’Aziz Kaboré. Une entrée qui donne des ailes à l’équipe des commerçants de Koudougou.

Le duo André Yaméogo, Ollo Michaël Da, joueur AJSB du mois de novembre, donne des sueurs froides à la défense de Majestic. L’ASECK occupe la moitié du terrain des visiteurs. A la 63è minute,  Farid Ouédraogo est obligé de déployer ses talents pour retarder l’égalisation des jaunes et noirs de koudougou. A la 78è, un corner se transforme en cafouillage et Farid Stéphane Ouédraogo le portier de Majestic, encore lui, des bouts des gangs, sauve les siens.

L’ASECK ne veut pas perdre la face à domicile. S’en suit une pression terrible dans le camp gardé par Farid Ouédraogo. Poussés par un public acquis à leur cause, les locaux finissent par égaliser à la 88è mn, par Salif Stéphane Konvolbo. Un but partout à deux minutes du temps réglementaire. Un soulagement total pour le stade Batiébo Balibié. Le 4è juge brandit 4 minutes de temps additionnel.

Majestic SC tente de reprendre l’avance au score dans ce temps, mais Cheick Konseiga rate le cadre. Malgré l’expulsion d’Omar Compaoré suite à un cumul de cartons jaunes à la 93è, le score ne changera pas jusqu’au coup de sifflet final.

« Je suis satisfait du comportement de mes joueurs » dira Adama Yanogo l’entraîneur de Majestic SC. « Nous avons dominé la majeur partie de la rencontre et nous avons marqué l’entrée, on aurait voulu maintenir notre avance » poursuit-il « mais l’ASECK est revenue plus forte surtout en fin de match et a pu égaliser. » Pour lui, le nul est bien à prendre.

Un match nul salué par Alain Nana l’entraîneur de l’ASECK. « J’ai eu peur sur le plan physique, de mes joueurs surtout que nous avons encaissé très tôt le but. Mais mes joueurs en seconde période ont trouvé les ressources nécessaires pour rattraper le retard. » Alain Nana a félicité l’ensemble des acteurs pour le jeu produit.
Pendant ce temps au stade Wobi de Bobo Dioulasso, l’ASFB et Rahimo FC se séparaient par le même score d’un but partout. Reprise gagnante pour Drissa Malo Saboteur, en effet, mal en point aux matches aller. Le RCK retrouve un tant soit peu le sourire en laminant la Reine des stades par le score de (3-0) au stade du 4-août.

L’USO et l’ASFA-Y se quittent dos-à-dos (1-1). A Ziniaré, KOZAF et l’AS SONABEL n’ont pas pu se départager (0-0) au terme de la rencontre. Le dimanche 12 Janvier, le RCB a eu raison au stade Wobi sur l’AS Douanes; sur la plus petite des marques (1-0). La rencontre en frères d’armes a tourné à l’avantage de l’USFA (3-1) face à l’AS Police.

Voici le classement à l’issue de la 16è journée

1er ASFB 31P +17
2e MAJESTIC SC 30P +6
3e SALITAS FC 29P +9
4e RAHIMO FC 28P +2
5e KOZAF 27P +4
6e USFA 25P +5
7e ASFA Y 25P +2
6e AS DOUANES 24P +5
9e RCB 22P +1
10e AS SONABEL. 19P -1
11e EFO 18P -3
12e ASECK 17P -7
13e USO 14P -8
14e RCK 13P -10
15e ROYAL FC 13P -11
16e AS POLICE 10P -10

Y. Alain Didier Compaoré

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here