Le Faso Danfani a le vent en poupe, une opportunité saisie par ARTEX Burkina pour se lancer dans son industrialisation. De son atelier, sortent au minimum 200 prêt-à-porter par jour, pour alimenter un marché croissant de fabrication de tenues tradi-modernes.  Le promoteur d’ARTEX Burkina emploie en permanence 110 couturiers.  Avec l’extension de son atelier à Tanghin, il entend employer 5000 personnes dans le future.

Laurentine Bayala

2 COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here