107. 3, c’est la fréquence sur laquelle les populations de la province du Noumbiel suivent la RTB radio. Jadis obligés d’écouter les radios des pays voisins dont la Côte d’Ivoire et le Ghana, les habitants de Batié, de Kuéré, Boussoukoula, Midebdo… seront informés en temps réel sur l’actualité nationale.  Une équipe de techniciens a installé un émetteur de 1000 watts à la satisfaction des populations. Le reportage de Karim koala.

 

1 commentaire

  1. Si un sondage avait été fait au niveau des populations du Noubiel vous sauriez que l’installation d’un émetteur relais de la RTB2 Gaoua serait plus utile. Combien de personnes comprennent les langues qui passent à la nationale? Sauf si nos autorités ne visent que les gens qui comprennent le français. Sinon comment peut-comprendre cela quand on sait que le Noumbiel n’a pas de relais pour la RTB2 Gaoua alors que les populations ont du mal à capter la RTB2 Gaoua pour écouter les émissions dans leurs langues que sont le lobiri, le birifor, le dagara en plus du dioula que les autres groupes ethniques comprennent… Dommage!!!cela peut décourager ces mêmes populations qui n’écouteront pas les émissions dans les quellles elles interviennent…

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here