La vente des seccos est une activité réservée aux femmes et aux jeunes filles en pays lobi. Elles sont nombreuses les dimanches à faire le déplacement à Gaoua, chargées des produits de leur artisanat avec l’espoir de les écouler au marché. L’activité permet à ces femmes de joindre les deux bouts. Constat de l’une de nos équipes à Gaoua non loin du marché centrale. C’est un Dossier signé Hamidou Kibsi NANA.

 

 

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.