Depuis l’instauration du couvre-feu samedi dernier, Ouagadougou a l’air d’une ville fantôme la nuit tombée. Une mesure prise par les autorités pour limiter l’infection au Covid-19. Le couvre-feu est respecté dans la capitale, malgré quelques difficultés.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.