En raison de la pandémie à coronavirus, les compagnies de transport observent un arrêt de travail depuis le 23 Mars. A Ziniaré, les tricycles ont remplacé ces cars et les minicars.

Les conducteurs des tricycles  proposent leurs services aux passagers qui désirent se rendre dans des localités environnantes moyennant une somme d’argent allant de 1000 à 2000 F CFA. A ce qu’il paraît, ces conducteurs se frottent les mains. Ousmane Ouédraogo, un conducteur de tricycle confie que sa recette journalière est passée à 30 000 F CFA, alors qu’il avait du mal à avoir 10 000 F CFA en une journée. Savez-vous que ce type de transport peut contribuer à la propagation de la maladie COVID-19?

« Nous essayons de soulager les peines des voyageurs. Non seulement ils ne sont pas nombreux, mais la distance n’est pas aussi longue. Notre souhait est que cette maladie disparaisse de notre pays parce qu’elle bouleverse l’activité économique », répond le conducteur de tricycle.

Lire l’article en entier sur sidwaya.bf

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.