Les femmes du marché de légumes ”Léguémalogo” décident de faire la paix. Les échauffourées de la semaine dernière pour une occupation de hangars en construction et non attribués, avaient occasionné la fermeture dudit marché par le Bourgmestre de la ville de Bobo Dioulasso. Avec la médiation du chef peulh ce mardi 12 Mai, les femmes de ”Léguémalogo” prennent l’engagement de travailler à la préservation de la tolérance et le dialogue dans ce marché pour le bien être de toutes les actrices. De Bobo Dioulasso, le reportage de Braima Sanou.

 

1 commentaire

  1. Un œil qui réconcilie des bobo entre eux c’est par delà la plaisanterie l’un des fondements de la parenté à plaisanterie. On devrait travailler a donner tout son sens a ces relations entre peuples du Burkina

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.