Le ministre des Transports, de la mobilité urbaine et de la sécurité routière, Vincent Dabilgou face à la presse

Le ministre des Transports, de la mobilité urbaine et de la sécurité routière, Vincent Dabilgou a annoncé cet après-midi, face à la presse, la réouverture des frontières aériennes à partir du 1er août prochain.

« A la date d’aujourd’hui sans prendre de risque, nous pouvons réouvrir les aéroports à partir du 1er août 2020». C’est l’annonce faite ce soir par Vincent T. Dabilgou, ministre des Transports, de la mobilité urbaine et de la sécurité routière. A l’en croire, il dit avoir travaillé avec le ministère de la santé pour « mettre en place le dispositif de santé et de tri des malades au niveau de nos deux aéroports de Ouagadougou et de Bobo-Dioulasso ».

Mais, il a toutefois rassuré qu’il n’y aura pas de diminution des effectifs des passagers dans les avions, car les filtres des avions permettent de renouveler l’air afin d’éviter toute contamination. « Des expertises techniques ont confirmé avec l’OMS qu’il n’y aura pas de danger pour les passagers. Durant tout le voyage, les masques seront utilisés », a-t-il confié.

Néanmoins, il a précisé que les passagers ont l’obligation de se conformer aux dispositions prises par les autorités sanitaires du Burkina Faso au départ et à l’arrivée.

Embouchant la même trompette que son collègue en charge des Transports, Pr Claudine Lougué/ Sorgho s’est voulue claire.  « Avant tout voyage le passager doit présenter obligatoirement son test PCR négatif. La compagnie ne doit pas prendre un passager dont la température excède les 38 degré ou présentant des signes de la COVID-19. Les compagnies de transport doivent sensibiliser leurs passagers à bord », a-t-elle indiqué.

Et au cours du voyage, poursuit-elle, les compagnies doivent veiller à faire respecter les mesures barrières à leurs passagers et leur diffuser des informations sur la COVID-19. « A l’arrivée les passagers doivent se soumettre obligatoirement aux procédures sanitaires à travers la prise de la température et le renseignement des fiches qui leur sont remises » a recommandé Pr Claudine Lougué/Sorgho.

Par ailleurs, la ministre Lougué a souhaité qu’  « avant le voyage, les voyageurs s’informent sur les conditions d’entrées à l’aéroport de Ouagadougou, car les informations sont accessibles sur le site web du ministère de la Santé : www.sante.gov.bf »

Bènonè Ib Der Bienvenue Médah

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.