Image d'illustration

Dans le cadre de la lutte contre l’insécurité, le Burkina Faso s’est doté d’une politique de sécurité nationale. Ce document rompt avec la conception sectorielle de la sécurité en associant plusieurs autres acteurs, des valeurs et de fondements nationaux pour combattre l’instabilité dans son ensemble. Le contenu du document a été partagé avec les hommes et femmes des médias des région de l’Est du Centre Est du Centre Sud et du Plateau central. L’atelier a permis aux journalistes de s’imprégner des orientions de la politique de sécurité nationale, ainsi que de l’outil de mise en œuvre de cette politique, qui est la stratégie de sécurité nationale. Ces échanges avec les journalistes ont été organisés par le secrétariat Général de la Défense Nationale en partenariat avec le Centre de Genève pour la gouvernance démocratique. Le compte-rendu de Chantal Ouédraogo.

 

1 commentaire

  1. Quan est ce que ‘nous” allons comprendre qu’il ne fait rien organiser avec ces gens là. Faisons nos choses et demandons leurs ceux dont nous avons besoin puisqu’ils tiennent à nous aider. C’est à nous de faire . Après nous allons pleurer sue rien ne va.
    Selon vous, à qui profitent nos angoisses ?
    L’Europe est une, ils sont tous les mêmes. Quand bous voulons nous défaire de la monnaie et autres, la France crie au secours et les autres européens viennent comme Poir nous aider. En réalité, tour ce qu’un pays occidental fera dans nos pays rejoint un plan pour aider la France.
    Réveillez vous bon sang.

Comments are closed.