Le premier Ministre, Christophe Joseph Marie Dabiré procédant au lancement officiel des travaux de la Semaine du Numérique

Le Premier ministre, Christophe Joseph Marie Dabiré, a ouvert dans la matinée de ce mardi 8 septembre 2020 les travaux de la 16e édition de la Semaine du Numérique. Placée sous le thème : « Intelligence artificielle : opportunités et défis », cette édition se tient en mode virtuel, du fait du contexte particulier de crise sanitaire liée à la COVID-19. L’objectif de cette manifestation est de promouvoir et de vulgariser le numérique.

L’avancée fulgurante du numérique est une évidence dans un contexte où l’intelligence artificielle tend à se substitue à certaines activités humaines. En ouvrant les travaux de ce rendez-vous, ce mardi 8 septembre 2020, le Premier ministre, Christophe Joseph Marie Dabiré, a indiqué que le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, compte se saisir des opportunités offertes par les technologies de l’information et de la communication, pour contribuer à la croissance et au développement de notre pays.

Le présidium

« Si le président du Faso a décidé de créer un département chargé du développement de l’économie numérique, c’est bien parce que l’existence d’un tel département vise à réaliser l’une de ses visions stratégiques qui est de moderniser notre administration, de transformer notre économie et notre société, en utilisant toutes les opportunités offertes par le numérique », a-t-il soutenu.

Stands virtuels

La présente édition, la 16e se tient dans un contexte de pandémie de la Covid-19 et offre l’opportunité de prouver l’importance du numérique dans le quotidien, a soutenu le ministre en charge de l’Economie numérique. En effet, cette pandémie a contraint le monde à l’ « adoption d’une nouvelle  organisation du monde du travail avec l’accélération de la migration vers les solutions en ligne, au télétravail et à la visio-conférence », a ajouté la ministre en charge de l’Economie numérique, Hadja Fatimata Ouattara.

La ministre en charge de l’Economie numérique, Hadja Fatimata Ouattara lors de son allocution

Le ministre Hadja Ouattara a aussi invité les participants à mener des débats constructifs sur l’utilisation inclusive des tIC et à anticiper sur les conséquences sociales de cette utilisation en estimant les risques et en établissant des garde-fous pour la protection de la société. Elle a relevé que l’intelligence artificielle a permis de résoudre de nombreux problèmes complexes, notamment dans le secteur de la santé avec la lutte contre le cancer, le SIDA, l’amélioration du système de sécurité au niveau des véhicules automobiles, etc.

Les officiels posant à l’issue de la cérémonie du lancement de la Semaine du Numérique

Cette semaine du numérique est virtuelle. Le salon virtuel des technologies et  la présentation virtuelle des différents stands d’exposition dénotent d’une évolution dans l’organisation quoique liée au contexte actuel. La 16e semaine du Numérique connaîtra une nuit des TICS au cours de laquelle les meilleurs acteurs verront leur mérite récompensé.

Bènonè Ib Der Bienvenue Médah  

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.