Le Porte-parole par intérim, Ministre en charge de la Culture, Abdoul Karim Sango

Le Porte-parole du gouvernement par intérim, le ministre de la Culture, des Arts et du Tourisme, Abdoul Karim Sango a annoncé l’état de catastrophe naturelle suite à l’abondance pluviométrique enregistrée ces derniers jours et qui a occasionné la perte en vie d’ une dizaine de personnes et des dégâts. C’était  au cours d’un point de presse à l’issue de la rentrée gouvernementale ce mercredi 9 septembre 2020 à Ouagadougou.

Suites aux fortes pluies enregistrées ces derniers jours et aux dégâts déjà enregistrés, « le conseil a décidé de déclarer l’état de catastrophe naturelle », a annoncé Abdoul Karim Sango. Le Conseil a, à ce titre, instruit le ministre en charge des Finances de dégager 5 milliards de francs CFA pour faire face aux urgences liées à cette situation.

« On estime aujourd’hui à, au moins, 13 décès et 19 blessés, beaucoup de maisons ont été détruites, il y a beaucoup de populations qui sont sinistrées », précise le porte-parole du jour. Il souligne que le gouvernement a jugé bon de ne pas attendre une situation désastreuse, mais a voulu «anticiper en se fondant sur les prévisions météorologiques».

Pour lui, « il a été préférable du point de vue du gouvernement de déclarer cet état de catastrophe naturelle. C’est une forme d’alerte pour que nous prenons nous tous les dispositions. Ce qui a d’ailleurs justifié l’ouverture immédiate de cette ligne de crédit pour parer aux urgences».

Le conseil a ensuite instruit le ministre en charge de l’Administration territoriale de de réquisitionner toutes les infrastructures publiques nécessaires pour reloger les sinistrés. Il appelle à la solidarité nationale et invite la population à plus de vigilance.

Bènonè Ib Der Bienvenue Médah

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.