Le lion est sorti de sa tanière pour aller à la conquête des suffrages au centre-sud. Zéphirin Diabré a partagé les grandes lignes de son projet de société avec ses militants et sympathisants à Manga dans l’après-midi de ce mercredi 11 novembre. Le candidat de l’Union pour le Progrès et le Changement (UPC) veut mettre en place une chambre spéciale de la chefferie coutumière s’il devenait président.  « Zeph » a qualifié de fausses, les mobilisations d’un de ses concurrents.

C’est en entonnant l’hymne du parti, que les militants et sympathisants de l’UPC ont donné le top départ du meeting à la place de la nation. En chœur, ils ont repris ce refrain « UPC, c’est la solution pour le vrai changement ». A tour de rôle, le président du comité régional d’organisation, le représentant des jeunes, la représentante des femmes, le secrétaire général, le samandin Naaba ont pris la parole pour vanter les mérites de leur candidat et pour le galvaniser. « Que Dieu conduise Zéphirin Diabré à Kossyam » dit dame Adja Congo, celle qui représente les femmes.

Sa Majesté le Samandin Naaba qui est un ami de longue date du candidat le qualifie d’homme intègre. « Si le pays n’avance pas, c’est à cause de la mal-gouvernance, n’en parlons pas des terroristes qui occupent une partie du pays… La démocratie, c’est le programme que chaque parti développe pour gagner des voix. Etant donné qu’il y a beaucoup d’illettrés dans ce pays, c’est pourquoi il y a autant d’achat de conscience » défend le chef coutumier.

En dernière position, Zéphirin Diabré s’est présenté devant l’audimat pour expliquer son programme. Le candidat de l’UPC veut ressusciter un projet de l’ancien président Sangoulé Lamizana. Il va consister à rénover les trois grands cours d’eau du Burkina devenus aujourd’hui des rivières à cause de l’ensablement. Il va créer une banque des femmes et une chambre spéciale de la chefferie traditionnelle qui aura un rôle consultatif.  Zéphirin dit avoir à cœur la modernisation de l’agriculture. Pour cela, il va doter les cultivateurs de tracteurs qui seront conçus sur place. Il accordera une place de choix aux jeunes dans son gouvernement en les nommant à des postes ministériels.

Pour boucler ce meeting, le candidat de l’UPC a remercié tous ceux qui étaient présents, car pour lui, ce sont de vrais militants contrairement à ceux que mobilisent l’un de ses concurrents. « Quand je vois cette mobilisation, ça me fait penser à un candidat qui est toujours accompagné de dizaines de cars. Ce qui fait qu’ils viennent en nombre plus élevé que leurs militants sur place » a affirmé Zéphirin Diabré.

D’ores et déjà, Zéphirin dit avoir les clés de Kossyam dans la poche. Rendez-vous est pris pour le 22 novembre pour le savoir.

Marie Laurentine Bayala

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.