Les obsèques nationales de l’ancien chef de l’État malien, Amadou Toumani Touré se sont déroulées, ce mardi au centre de la place d’armes du Génie militaire de Bamako.

La dépouille de l’ex-président, dans un cercueil recouvert du drapeau national porté par six militaires, a été lentement amenée au centre de la place d’armes du Génie militaire à Bamako, ont constaté des journalistes de l’AFP.

Amadou Toumani Touré, décédé à l’âge de 72 ans, a dirigé le Mali en 1991-1992 et été son président de 2002 à 2012.

De nombreuses personnalités maliennes, dont le président de la transition, Bah Ndaw, lui-même un ancien officier, le chef des putschistes du 18 août et actuel vice-président, Assimi Goïta, ou encore l’ancien président Alpha Oumar Konaré, avaient pris place dans la tribune d’honneur, selon la même source.

Présence remarquée également d’Alpha Oumar Konaré, l’ancien président du Mali, a constaté un journaliste de RFI. «C’est quasiment la première fois depuis son départ en 2002 qu’il assiste à une cérémonie officielle», a-t-il précisé.

Il y avait aussi ce matin, a en croire la même source, des délégations étrangères. Les Premiers ministres du Niger, du Congo, de Guinée-Bissau et des représentants des gouvernements de la région étaient également présents, tels la Côte d’Ivoire représentée par Ally Coulibaly, le ministre des Affaires étrangères.

Le cercueil d’ATT a été déposé sur un catafalque devant sa famille, effondrée. Au son de la musique militaire, il y a eu un défilé des troupes et une parade aérienne, aux dires de la même source.

Il y a aussi eu des interventions pour saluer la dimension de l’homme Amadou Toumani Touré, pour vanter à la fois « sa simplicité » et « le bâtisseur » qu’il était, pour louer l’homme d’État, l’ami des enfants ou le militaire.

L’inhumation a eu lieu dans la journée dans un cimetière de Bamako. Le drapeau national est en berne au Mali pendant les trois jours de deuil national.

Le général Amadou Toumani Touré est décédé dans la nuit du 9 au 10 novembre en Turquie, où il s’était rendu. Son corps a été rapatrié au Mali samedi dernier par avion présidentiel.

Sources: VOA, RFI

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.