Huit jours après la proclamation des résultats définitifs des élections par le Conseil Constitutionnel, la nouvelle Assemblée nationale s’est réunie ce lundi 28 décembre 2020 pour valider le mandat de ses membres et procéder à l’élection du nouveau Président.

Cette cérémonie de validation s’est soldée par la reconduction de Alassane Bala Sakandé à la tête de l’Assemblée nationale burkinabè. A l’ouverture de la séance, Alassane Bala Sakandé, a procédé à la mise en place d’un bureau d’âge composé de trois membres dont le doyen d’âge K. René Lompo et des deux plus jeunes de la législature Issouf Nikièma et Seydou Mohamed Koné.

Sous la présidence du doyen d’âge, les 127 députés de la 8e législature ont tous vu leur mandat validé par acclamations à l’issu de l’appel nominal. La séance a ensuite été suspendue pour permettre aux différents partis politiques de déposer leur candidature au poste de Président de l’Assemblée nationale. Seul le MPP a présenté un candidat en la personne de Alassane Bala Sakandé.

A l’issue du vote au bulletin secret, le candidat du MPP est élu Président avec 123 voix pour, 02 voix contre et 02 abstentions. Dans son allocution, Alassane Bala Sakandé a exhorté ses pairs « à toujours garder à l’esprit que s’ils sont là c’est par le peuple et pour le peuple ». En rappel, cette 8è législature compte seulement 08 femmes élues sur les 127 députés. Et ceux- ci viennent de 15 partis et formations politiques repartis ainsi qu’il suit : MPP 56, UPC 12, CDP 20, NTD 13, PDC 3, MBF 4, UNIR/PS 5, CNP 2, APR-Tilgré 1, AGIR Ensemble 2, PUR 1, ADF/RDA 3, RPI 3, PDS 1 et CPS-G3 1.

Daniel Ouédraogo

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.