Le ministre de l’éducation nationale a inauguré ce jour 07 décembre 2020 l’école Toungouena dans la commune de Banfora. Financée à plus soixante-dix (70) millions de Fcfa par l’ONATEL, l’infrastructure est composée de trois (03) salles de classes éclairées, équipées en tables-bancs, de bureaux et armoires pour les enseignants, d’un magasin, un forage de 6,5m3, des latrines, des kits scolaires pour 500 élèves ainsi que la rénovation de l’ancien bâtiment.

L’école Toungouena de la commune de Banfora a été gratifiée d’un nouveau bâtiment éducatif. D’une valeur de plus de soixante-dix millions de Fcfa, ce bâtiment de trois classes la entièrement équipé de tables-bancs, de bureaux et d’armoires. En plus de ce bâtiment il y’a également un magasin, un forage, des latrines et des kits scolaires. L’ancien bâtiment a également été entièrement rénové. C’est un don de l’ONATEL SA à l’orée de la célébration du 60è anniversaire du Burkina Faso.

Le ministre de l’éducation nationale de l’alphabétisation et de la promotion des langues nationales, Stanilas Ouaro a exprimé sa joie face aux oeuvres de l’ONATEL qui, depuis trois ans, contribue à éradiquer les écoles sous paillotes. «Ce bâtiment vient également normaliser les écoles incomplètes et permet aux élèves de passer à une classe supérieure. Depuis huit ans, cette école était à trois classes. C’est une situation qui était vécue comme une sorte d’inégalité dans le système éducatif » a-t-il souligné.

Pour Sidi Mohamed Naïmi directeur général de l’ONATEL, c’est l’un des plus beaux cadeaux que l’on puisse offrir parce que l’école  construit l’homme de demain. “Ça fait la troisième année que nous continuons dans cette voie et c’est avec une immense joie que cela nous procure quand on voit les enfants heureux. Cela offre également un levier de développement et de connaissance.” s’est-il réjouit.

En plus de ce joyau, l’ensemble des investissements et autres actions citoyennes menées par l’ONATEL SA dans la région des cascades pour la célébration des 60 ans de l’indépendance du Burkina, s’’élèvent à plus de 600 millions de Fcfa.

Sibdou Saratou Cissé