Le Directeur général du Fonds permanent pour le Développement des Collectivités territoriales, Bruno Dipama face à la presse

La Direction générale du Fonds permanent pour le Développement des Collectivités territoriales (FPDCT) a dressé, face à la presse, un «bilan satisfaisant» de sa gestion après deux ans passés à la tête de cette structure, ce mardi 5 janvier 2021 à Ouagadougou. Bruno Dipama a profité de cette occasion pour annoncer la mutation du Fonds en  Agence nationale d’appui au Développement des Collectivités territoriales (ADCT) prévue pour juin prochain.  

De 2008 à 2020, le FPDCT a pu mobiliser plus de 120 milliards de F CFA et financer plus de 12 mille projets sur l’ensemble des 364 collectivités territoriales du Burkina Faso, a expliqué le directeur général, Bruno Dipama.

En deux ans de gestion à la tête de cette structure qui œuvre pour un développement des collectivités via la décentralisation, M. Dipama dresse un bilan satisfaisant.

A sa prise de fonction en décembre 2018, Bruno Dipama dit avoir fixé des défis à relever à savoir: réformer  le FPDCT à travers une visibilité du fonds, augmenter le portefeuille des projets en faveur des collectivités territoriales et accroitre le nombre des partenaires. A ce titre, a déclaré Bruno Dipama, « Entre 2019 et 2020, trois projets se sont ajoutés au portefeuille déjà existant. C’est ainsi que le projet 3 frontières d’un montant de plus 6 milliards de F CFA est entré en vigueur et couvre les régions du Sahel et du Nord ».

Ainsi donc, Bruno Dipama a expliqué que dès 2019, un comité interministériel est mis en place pour réfléchir sur les insuffisances du FPDCT. A l’issue des travaux, il est ressorti la nécessité de restructurer le FPDCT. Et c’est la raison pour laquelle, lors du conseil des ministres du 7 octobre 2020, il a été décidé de la création d’une Agence Nationale d’appui au Développement des Collectivités Territoriales (ADCT) en lieu et place du FPDCT, a-t-il précisé.

De l’avis de Bruno Dipama, cette agence est un «Etablissement public de l’Etat, une personne morale de droit public dotée d’une autonomie financière, une gestion et ayant des prérogatives de puissance publique».

Elle sera un mécanisme unifié de financement et d’appui technique aux collectivités territoriales. L’ADCT se fixe comme mission de concourir au développement des collectivités territoriales.

Au plus tard en juin 2021 prochain, l’Agence nationale d’appui au Développement des Collectivités territoriales (ADCT) jouera pleinement son rôle, foi du Directeur général, Bruno Dipama.

Bènonè Ib Der Bienvenue Médah

 

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.