PARTAGER

Ce communiqué est issu d’une rencontre de ce jour 23 octobre 2015, réunissant les principaux responsables du ministère des Enseignements secondaire et supérieur, du CENOU, des Présidents des Universités de Ouagadougou et Ouaga II ainsi que des délégués du personnel du CENOU.

Dans son appel du 21 octobre 2015 sur la situation actuelle au CENOU, appel autorisé par le Gouvernement, monsieur le Ministre des Enseignements secondaire et supérieur a été ferme en précisant que la reprise de l’ensemble des prestations interviendrait dès lors que la situation sera normalisée. En rappel, cette situation porte, d’une part, sur la libération et la remise des clés des chambres des cités que des étudiants ont occupé illégalement et, d’autre part, sur le dépôt des clés du bâtiment administratif qui a été fermé.

Si à la date du vendredi 23 octobre 2015 à 12 heures, la direction des associations d’étudiants à caractère syndical des universités publiques de Ouagadougou a effectivement déposé les clés du bâtiment administratif, il n’en est pas encore totalement des chambres occupées.

Nous saluons cet acte de libération des chambres et encourageons l’ensemble des étudiants concernés à faire autant pour faciliter le dénouement de cette crise.

Sur instruction de monsieur le Ministre des Enseignements secondaire et supérieur, le CENOU fera un bilan le samedi 24 octobre 2015.

Les administrateurs du Conseil d’administration du CENOU dans leur déclaration du 21 octobre 2015 ont confirmé que «… le respect de la procédure et des critères d’admission et de réadmission dans les cités universitaires est une condition essentielle pour une gestion efficiente de l’hébergement des étudiants…». C’est pourquoi il convient de maîtriser l’accès des étudiants aux chambres des cités.

Par ce communiqué, monsieur le Ministre appelle au respect strict des termes de son appel pour  une restauration de la confiance en vue d’une reprise de l’ensemble des prestations dans les meilleurs délais.

C’est aussi la seule condition d’un dialogue franc dans l’examen de toute autre requête des étudiants.

Ouagadougou, le 23 octobre 2015
Le Secrétaire général

Bila DIPAMA
Officier de l’Ordre national

Laisser un commentaire