PARTAGER

Zéphirin DIABRE a clos sa campagne dans la ville de Sya dans l’après-midi du vendredi 27 novembre 2015. Devant ses partisans, le candidat de l’Union pour le Progrès et le Changement (UPC) et de la « Coalition Zéph 2015 » a invoqué Dieu, affirmé sa confiance quant au choix des bobolais le jour du scrutin et promis « un véritable plan Marshall pour Bobo ».

« Si Dieu le Tout puissant, qui nous écoute et nous regarde, estime que moi Zéphirin DIABRE – président de l’UPC, votre candidat – est la personne qui peut prendre le Burkina Faso en main pour que vous soyez heureux, qu’il décide et que je commence à travailler (…) Mais si Dieu dans sa grande bonté pense qu’il y a un autre fils du Burkina Faso qui est mieux que moi, qui peut prendre ce pays là pour faire de vous des gens heureux, qu’il lui donne le pouvoir moi je vais l’aider », a prié Zéphirin DIABRE.

IMG_7037Ses militants, rassemblés sur le Boulevard de la révolution, l’on acclamé et scandé des slogans : « Prési, Prési, Prési ! », « Zéphirin, Victoire ! », « UPC, Victoire ! », « Prêt pour un coup KO ! », « L’homme du vrai changement ! ».

Devant eux, le candidat de la « Coalition Zéph 2015 » a ajouté que la « gigantesque » mobilisation à Bobo et dans les autres provinces lui « donne la conviction » que leur « prière sera exhaussée ».

Zéphirin DIABRE s’est déclaré « un kèlèmassa [un combattant] qui n’a peur de rien ». Il invite ses partisans à le voter le 29 novembre pour lui « donner l’occasion de terminer le travail » qu’ils ont commencé.

Ousmane Ben Fana TRAORE
Ousmane Ben Fana TRAORE

C’est également ce qu’ont demandé tous les intervenants de la soirée. Ousmane Ben Fana TRAORE, représentant de l’International libérale et du Réseau libéral africain a traduit le soutien de ce regroupement de 55 partis à Zéphirin DIABRE. « La révolution du Burkina Faso est une référence africaine, une référence mondiale. Ne la vendez pas ! », a-t-il conseillé.

Jean Hubert BAZIE
Jean Hubert BAZIE

Jean Hubert BAZIE, représentant de la quinzaine de partis composant la « Coalition Zéph 2015 », a vanté les « qualités intellectuelles et morales » de leur candidat. « On le soutient car il a conduit la lutte contre Blaise COMPAORE », a-t-il affirmé. Il a demandé aux habitants de Sya de porter au pouvoir cet homme qui n’est pas le fruit d’« une génération spontanée » mais qui « s’inscrit dans le mouvement de notre peuple ».

Le candidat Zéphirin DIABRE a aussi fustigé les autres candidats qu’il traite d’« apprentis de Blaise COMPAORE ». Il explique à ses militants que « l’apprenti » ne pourra réparer leurs « motos » que le « mécanicien-chef » COMPAORE n’a pu réparer.

« Les doléances sont très nombreuses et nous écrasent », avoue le candidat de l’UPC. S’agissant de Bobo-Dioulasso, il estime que c’est encore « plus difficile » et annonce qu’il va « lancer un véritable plan Marshall » et une « révolution industrielle » pour la ville s’il est élu.

Aboubakar SANFO

Laisser un commentaire