PARTAGER

A l’occasion de son 43e anniversaire, la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) a organisé une compétition de pétanque en faveur des boullistes de la sous-région. En finale ce 1er juillet au stade du 4-août, c’est la triplette burkinabè composée  de Oumar Kabré, Robert Tiendrébéogo et Mouhamadou Nakoulma qui a remporté la coupe devant la Côte d’Ivoire par 13 points à 9.  

C’est une triplette de boulliste burkinabè composée d’Oumar Kabré, Robert Tiendrébéogo et de Mouhamadou Nakoulma qui a remporté le trophée et la somme d’un million de FCFA offert par la CEDEAO à l’occasion de son 43è anniversaire. Une compétition de pétanque qui a réuni 90 triplettes de 5 pays de la sous-région. La finale a opposé une triplette burkinabè à celle ivoirienne.  Les Burkinabè ont finalement eu raison des Ivoiriens par le score de 13 points à 9.

En effet, la triplette conduite par Mouhamadou Nakoulma est bien rentrée dans la compétition en enlevant la première mène par points. Les Ivoiriens rattrapent leur retour à la seconde mène (3-3). La 3è et 4è mènes sont encore l’affaire des Burkinabè qui totalisent (5-3). La Côte d’Ivoire revient à la charge et prend la 5e et 6e mène respectivement (2-0, 4-0) soit un total de (5-9) pour Salif Kourouma et ses hommes à la 6è mène. Les 4 des 5 mènes restantes ont toutes été remportées par les Burkinabè qui gagnent à l’issue de la 11è mène par 13 à 9. L’équipe du Burkina remporte le trophée et la somme d’un million de FCFA de la CEDEAO.

Mahamoudou Nacoulma, capitaine de la triplette burkinabè

« Je suis content de mes coéquipiers. Ils ont été adroits et sont restés professionnels tout au long de la compétition. Notre secret, c’est le travail et cette compétition est la bienvenue car elle nous a permis de se mesurer aux autres nations. Remporter la coupe était notre ambition donc je suis satisfait » a dit Mahamoudou Nacoulma de la triplette burkinabè.

le directeur du CDJS Francis Chuks Njoaguan

Nous sommes comblé car l’objectif d’intégration est en marche car « Nous avons eu cinq pays de la CEDEAO alors que la compétition était réservée uniquement aux boullistes  Burkinabè. Cela signifie que l’intégration à travers la CEDEAO est en marche », a laissé entendre le directeur du CDJS Francis Chuks Njoaguan.

Même satisfaction du côté du Président de la Fédération burkinabè de pétanque, Macaire Kaboré qui trouve que la compétition a été de haut niveau. Ce qui permettra selon lui de préparer les compétitions internationales.

La Côte d’Ivoire classée 2è remporte la somme de 500 000 FCFA, le Bénin 3è 250 000 FCFA. La 4è à la 8è triplette ont reçu une récompensée qui vacille entre 250 000 FCFA à 100 000 FCFA.

Y. Alain Didier Compaoré

Laisser un commentaire