PARTAGER

Le Ministre de l’Education nationale et de l’Alphabétisation, Jean Martin COULIBALY a effectué une tournée dans la province du Soum du 29 au 30 janvier 2017, pour soutenir les enseignants  victimes de menaces de groupes d’individus armés.

En réponse aux menaces dont sont victimes les enseignants des écoles des communes  de Nassoumbou et de Djigel, précisément, l’école de Pelem-Pelem, de Lassa et de Pétéga, le Gouvernement a  tenu à  apporter un message de fermeté. « Nous ne pouvons pas laisser le terrain à ces gens-là, nous ne pouvons pas reculer devant ces illuminés. Nous ne pouvons pas négocier l’éducation de nos enfants avec des terroristes. Là où il y a des populations et des élèves, nous allons prendre les dispositions pour que l’école fonctionne», a indiqué le ministre en charge de l’Education, Jean Martin Coulibaly. Selon lui, la situation est difficile mais les acteurs du monde éducatif ne peuvent pas abdiquer, car l’éducation reste la seule arme durable face au terrorisme. « Si nous abandonnons aujourd’hui Djibo, demain ça sera une autre ville et après-demain c’est tout le Burkina qui est perdu », a-t-il ajouté. Le Ministre Jean Martin COULIBALY dit comprendre la peur des enseignants face à cette situation. C’est pourquoi, il a proposé qu’une cellule psychologique soit mise rapidement en place pour permettre de prendre en charge les enseignants qui le désirent. Il a promis prendre également d’autres dispositions liées aux affectations dans cette zone pour mieux rassurer les enseignants.

En ce qui concerne les dispositions sécuritaires, il a laissé entendre que le Chef de l’Etat a donné des instructions pour renforcer la sécurité. A en croire le Ministre en charge de l’Education nationale, des patrouilles perlées seront effectuées dans les villages par les forces de Défense et de Sécurité. « La position du Gouvernement est de défendre la patrie  et des dispositions sécuritaires complémentaires vont également être prises», a-t-il rassuré. Toutefois, il a conseillé aux enseignants de ne pas jouer aux héros face à ces obscurantistes. Il a en outre sollicité la solidarité des populations envers les enseignants en ces moments difficiles.

DCPM/MENA

 

Laisser un commentaire