Le mini car accidenté

Un accident de la circulation s’est produit ce mercredi 29 mars 2017 à Lantao, village de la commune de Gaoua, situé à une vingtaine de km du chef-lieu de la région du Sud-ouest. Le bilan fait état de trois morts et une vingtaine de blessés. L’éclatement de roue d’un véhicule en provenance de la Côte d’Ivoire serait à l’origine du drame.

L’ambulance effectuant l’un de ses 4 voyages du CHR de Gaoua au lieu de l’accident

Trois morts, 21 blessés dont trois dans un état grave et trois enfants inconscients, c’est le bilan de l’accident de la circulation qui s’est produit à Lantao dans l’après-midi du 29 mars 2017 sur l’axe Gaoua-Diébougou.Tous ont été évacués au centre hospitalier régional de Gaoua, où les blessés reçoivent des soins. Dans ce centre médical, un blessé a succombé à ses blessures. Ce qui augmente le chiffre des décès à trois avec les deux corps sans vie enregistrés sur le lieu de l’accident.

L’éclatement de la roue arrière droit du véhicule serait à l’origine de l’accident. “A un moment donné nous avons entendu une roue éclatée. Le chauffeur s’est débattu pour stopper le véhicule mais peine perdue. Il a roulé plusieurs fois avant de s’arrêter. Le car n’était pas surchargé, il y avait toujours de places vides”,  témoigne Karim Roamba, un passager portant des traces de sang sur ses vêtements.

“Quand la roue du véhicule a éclaté, nous avons vite compris que la situation est devenue grave”, Karim Roamba, victime

Le mini car de 25 places méconnaissable a trainé sur une distance de 73 mètres, selon le constat de la Police, avant de finir sa course sur le bas-côté de la route.

Le véhicule a quitté la ville de Sassandra en Côte d’Ivoire et se rendait dans la capitale burkinabè, Ouagadougou.

Théodore Zoubga

RTB2 Sud-ouest