Le ministre des Sports et des Loisirs a animé un point de presse le 24 décembre 2017 au stade du 4-août. Une conférence au cours de laquelle le ministre Tahirou Bangré a annoncé que plusieurs grands chantiers verront le jour en 2018 pour une meilleure pratique du sport au Faso. Avant cette rencontre, une cérémonie de récompense des médaillés de 2017 a été organisée.

D’ici à la fin du mandat du Président en 2020, chaque région du Burkina aura des infrastructures adéquates. Déjà en 2018, beaucoup de stades régionaux auront du gazon synthétique, y compris le terrain de l’Université de Ouaga. C’est la substance de la conférence de presse tenue par le ministre des Sports et Loisirs Tahirou Bangré. Le ministre est également revenu sur la cérémonie de décoration des sportifs médaillés d’or lors des compétitions internationales de l’année 2017.

Pour le ministre, “cette cérémonie, marquée du sceau de la solennité, est une grande première pour le monde du sport. En effet, c’est bien la toute première fois que des sportifs, rien que des sportifs compétiteurs, ont droit à ce moment d’arrêt ou la nation entière n’a d’yeux que pour eux”. Il a également laissé entendre que “ce grand honneur, nous le devons à son Excellence Monsieur le président du Faso qui nous a instruit de saluer à sa juste valeur, les performances exceptionnelles que nos athlètes ont réalisées sur les nombreux stades d’Afrique et de la sous-région au cours de cet an de grâce 2017″.

Ils sont en effet 170 athlètes, toutes disciplines confondues, qui ont porté haut les couleurs nationales et qui ont été les meilleurs ambassadeurs de notre pays. Ainsi, 35 médaillés d’or ont reçu une décoration dans l’ordre de la médaille spécifique avec agrafe sportif. Chacun des 170 médaillés a reçu une attestation de reconnaissance et aussi une enveloppe financière en fonction du type de médaille et du niveau de la compétition.

Y. Alain Didier Compaoré