PARTAGER

Le comité d’organisation de la 4e édition du Tournoi international de football féminin de Ouagadougou (TIFFO) se tiendra du 6 au 9 septembre prochain. C’est ce qui ressort de la conférence tenue ce lundi 3 septembre à Ouagadougou par le comité. Cette édition verra la participation de deux équipes de la Côte d’Ivoire et du Niger.

Après une année d’interruption, le Tournoi international de football féminin de Ouagadougou (TIFFO) renaît de ses cendres. Une compétition qui regroupera 4 équipes dont les Étincelles de Ouagadougou et les Princesses du Kadiogo mais aussi de l’équipe « la Rive droite » de Niamey et les Onze sœurs de Gagnoa de la Côte d’Ivoire.

Pour la promotrice, Marguerite Karama, le nombre d’équipes s’explique par le manque de moyens. Les prises en charge des équipes coûtent chères. « Ce n’est que le vendredi dans la soirée que nous avons eu la confirmation de notre sponsor », nous avons également l’accompagnement de la présidente du cocus genre de l’Assemblée nationale, Rokya Rouamba, dit-elle. Le thème de cette 4e édition « contribution de la femme dans la sauvegarde de la paix et de la stabilité dans l’espace CEDEAO ».

Pour la présidente du comité d’organisation Abibata Nyampa, les matches se dérouleront au stade municipal de Ouagadougou sous forme de championnat et les deux premières équipes s’affronteront pour la finale. A l’écouter, le budget estimatif est de 14,5 millions de FCFA est loin d’être bouclé. « Nous attendons toujours la contribution des uns et des autres pour réunir cette compétition sportive qui donne un cadre d’expression aux filles du Burkina et de la sous-région. » Il y aura également au programme, une visite chez le Mogho Naaba et des excursions sur des sites touristiques de la capitale.

Le premier match opposera les Etincelles de Ouaga à l’équipe de la Rive droite de Niamey.

Y. Alain Didier Compaoré

 

 

Laisser un commentaire