L’Union nationale des Supporters des Etalons (UNSE) se veut une actrice clé pour une victoire du Burkina contre le Botswana et peaufine sa stratégie. Elle lance un appel à une mobilisation pour mettre les Zèbres en déroute dans la cuvette du stade du 4-août. Elle l’a fait savoir à travers une conférence de presse tenue ce dimanche 7 octobre 2018 à Ouagadougou. 

Le 13 octobre 2018, les Étalons défient les Zèbres du Botswana au stade du 4-août dans le cadre de la 3e journée des éliminatoires de la CAN Cameroun 2019. En effet, la qualification du Burkina à Cameroun 2019 dépend en partie de l’issue de ce match. Et l’Union nationale des supporters des Etalons (UNSE) compte jouer sa partition.

Pour le secrétaire générale de la structure Boukaré Tiendrebéogo, les Etalons ont besoin de se réconcilier avec leur public et “il est de notre devoir de les accompagner.” Pour ce faire l’UNSE comme d’habitude multiplie les répétitions d’avant-matchs avec les troupes d’animation. “Plus de 300 animateurs sont galvanisés et plus que motivés pour pousser le Onze national”, a rassuré le SG Tiendrébéogo.

L’UNSE dit s’engager également à prendre en charge 500 billets d’entrée au stade et promet aussi une caravane d’animation à travers les grandes artères de la ville de Ouagadougou dans le but de créer une ambiance d’avant-match et motiver le public à se rendre au stade.

Ablassé Yaméogo et sa structure appellent ainsi le public national et la diaspora à s’habiller en vert ou en blanc avec des instruments d’animation pour faire du stade du 4 août, “un enfer footballistique” pour les visiteurs.

Y. Alain Didier Compaoré