Le 31e Tour du Faso prendra son envol le 26 octobre 2018. Le comité national d’organisation a tenu ce 16 octobre une conférence de presse à Ouagadougou. Après une présentation des différents sponsors, les organisateurs ont révélé que 4 équipes européennes, une nord africaine, deux d’Afrique centrale, une de l’Est et 9 de l’Ouest dont 3 du Burkina prendront part au Tour. Pour le comité tout est  fin prêt pour le rendez-vous avec à la clé une hausse au niveau des prix.

A dix jours du premier coup de pédale du 31e Tour du Faso, le comité d’organisation fait le point des préparatifs de la fête de la petite reine. 17 équipes d’Afrique et d’Europe sont annoncées. Il s’agit en Europe de l’équipe Belge de Flandre, l’équipe régionale Team Global Cycling de la Hollande, le Club de la Défense de la France. En Afrique, on aura les équipes nationales du Bénin, du Cameroun, de la Côte d’Ivoire, de l’Érythrée, du Ghana, du Mali, du Maroc, du Niger, de la RDC, du Togo et 3 équipes du Burkina. Pour l’heure le Maroc, le Niger, le Togo, le Mali et l’Érythrée n’ont pas encore envoyé leurs bulletins d’engagement. Ils doivent en effet confirmer leur participation avant ce mercredi 17 octobre date butoir.

Après une présentation des différents maillots et écharpes du Tour, le comité que dirige Rayasnémalgré Sawadogo président de la fédération burkinabè de cyclisme et président du comité national d’organisation a remercié les sponsors pour leurs soutiens “Même si le budget de 470 millions de FCFA n’est pas encore bouclé ” dit-il, “il n’est pas loin d’y être. “Le budget des prix des différents maillots qui était de 18 millions est passé à 30 millions. De même, la valeur du maillot sera revue à la hausse.

Pour le superviseur général, Boureima Sory Sy, toutes  les dispositions sont prises pour assurer la sécurité de l’événement. “Le risque zéro n’existe pas c’est vrai, mais nous travaillerons en tenant compte de cet aspect” a t-il affirmé

Quant au DTN Martin Sawadogo, l’objectif du Burkina, c’est la récupération du maillot jaune perdu l’an passé par les Marocains. “A ce jour, 21 cyclistes sont présélectionnés et sont en regroupement à Bobo-Dioulasso. Ils bénéficieront  de deux courses majeures offertes par le CNOSB les 20 et 21 octobre prochain dans le cadre de leur préparation” a déclaré le DTN Sawadogo.

Il a également ajouté que  les cyclistes burkinabè blessés au Cameroun se portent désormais bien et ont rejoint la mise au vert à Bobo. A cela s’ajoute le retour des deux stagiaires de l’UCI et de Paul Daumont. L’espoir est donc permis à l’écouter.

Y. Alain Didier Compaoré

 

1 commentaire

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here