Le Gouvernement a suspendu le Front Patriotique pour le Renouveau (FPR) suspendu pour 3 mois ce 13 novembre 2019. L’arrêté de suspension informe que la suspension intervient “à titre conservatoire” au motif que les propos du président du parti, Aristide Ouédraogo, tenus les 3 et 11 novembre 2019, “portent atteinte aux dispositions des articles 3, 4, 20 et 21 de la loi n°032/2001/AN du 29 novembre 2001 portant charte des partis et formations politique du Burkina Faso”.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here