Les corps constitués de l’Etat ont respecté la tradition ce lundi 30 décembre 2019 au palais de Kosyam. Ils sont allés présenter leurs vœux de santé, de bonheur, de prospérité, de sécurité, entre autres, au Chef de l’Etat, Roch Marc Christian Kaboré, à sa famille et à l’ensemble des Burkinabè pour la nouvelle année 2020. 

La cérémonie de vœux des corps constitués au Président du Faso a certes été sobre compte tenu de la crise sécuritaire que connaît le Burkina mais n’a rien enlevée à sa solennité. Ainsi, les différents corps composés du Premier ministre et son gouvernement, des présidents d’institutions et leurs personnels, les militaires et paramilitaires, les partis politiques, les OSC, le monde judiciaire, sanitaire, sportif, les médias et bien d’autres, sont allés présenter leurs vœux de bonne et heureuse année au Président Kaboré et à sa famille.

C’est le secrétaire du gouvernement, Stéphane Sanou, qui a présenté, au nom des corps constitués, les vœux de santé, de bonheur, de prospérité et de plein succès. Il a félicité et encouragé le Président pour sa clairvoyance, mais aussi formulé des doléances.

Aux ministères en charge de la Défense et celui de la sécurité, la demande est que des moyens conséquents soient débloqués en vue de rendre plus opérationnelles, les différentes entités en charge de la lutte contre le terrorisme sous toutes ses formes. Ces mêmes doléances d’accroissement de moyens ont été formulées par le Médiateur du Faso, le Conseil économique et social, le ministère de l’Administration territoriale et pas seulement.

Pour le Président du Faso, la cérémonie offre une excellente opportunité de réaffirmer la détermination des Burkinabè à relever ensemble les défis de la paix, de la cohésion sociale et du développement durable. Il a, à son tour, formulé des vœux de bonne et heureuse année 2020, de santé, de paix, de bonheur, à tous les corps constitués de l’Etat.

Tout en trouvant les préoccupations des corps constitués légitimes et les aspirations du peuple au progrès, à la justice et au bien-être. Mais force est de reconnaître que seul l’engagement de tous au travail  permettra de faire face aux attentes et revendications des populations et des travailleurs.

C’est ainsi qu’il dit prendre bonne note des préoccupations d’ordre général et spécifique et espère que le gouvernement examinera avec la plus grande attention toutes les doléances, dans l’optique d’y apporter les réponses appropriées, en fonction des moyens dont l’Etat disposera et au regard du contexte d’insécurité dans lequel nous vivons.

Il a saisi de l’occasion pour saluer l’action des Forces de Défense et de Sécurité burkinabè et les encourage à persévérer dans le travail qu’elles mènent avec discernement et efficacité. Il s’est incliné devant la mémoire de toutes les personnes qui ont perdu la vie au cours des moments tragiques, et a invité à observer une minute de silence en leur mémoire.

Le Président n’a pas occulté le fait que l’année 2020 est une année électorale majeure pour laquelle “nous serons sensibles à tout l’appui attendu pour offrir à notre peuple et à l’Afrique des élections présidentielle et législatives démocratiques et transparentes.”


Roch Marc Christian Kaboré, espère avec l’intime conviction que 2020 sera l’année de la consolidation de la paix et de la cohésion sociale indispensables au développement du Burkina Faso et  réitère ses vœux de bonne et heureuse année à tout le peuple.

Y. Alain Didier Compaoré

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here