A travers le communiqué ci-après, en date de ce 1er janvier 2020, le Gouvernement annonce avoir ramené à Ouagadougou les enfants orphelins, âgés de 2 à 59 mois, des femmes lâchement assassinées par les terroristes lors de l’attaque du 24 décembre 2019 à Arbinda. Dans leur fuite suite à la riposte des soldats burkinabè, les terroristes avaient assassiné 36 civils dont 31 femmes.

Télécharger le COMMUNIQUE PRISE EN CHARGE DES ENFANTS ORPHELINS SUITE AUX ATTAQUES TERRORISTES

 

 

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here