Les pluies diluviennes qui tombent au Burkina Faso ont obligé la SONABEL à ouvrir par moment les vannes du barrage de Bagré pour éviter des dommages sur ses installations. L’ouverture de ces vannes a, à son tour, forcé les exploitants à abandonner plus de 550 hectares de leur production rizicole envahie par les eaux. Le directeur général de bagrépole a initié une rencontre d’échanges avec l’ensemble des cadres et des structures techniques, suivie d’une visite terrain sur les sites inondés ce 09 Septembre pour constater de visu l’ampleur des dégâts. La direction de bagrépole a déjà entrepris des mesures pour soulager les producteurs. Au-delà de Bagré, les inondations s’étendent jusqu’aux communes de Bittou et de Zabré. Compte rendu : Appolos Paul YABRE.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.