Le Bureau Burkinabè du Droit d’Auteur (BBDA) a organisé ce mardi 11 mai 2021 une conférence de presse pour informer l’opinion publique de la vaste campagne de sensibilisation des parties prenantes du droit d’auteur qui se tiendra du 22 mai au 19 juin 2021 dans huit régions du Burkina.

Initiée depuis 2017, cette vaste campagne de sensibilisation des parties prenantes vise à sensibiliser les tenanciers de bars et maquis sur l’importance de s’acquitter de la redevance sur les droits d’auteurs. L’objectif de cette année est d’améliorer le cadre juridique à travers la poursuite de la sensibilisation des parties prenantes sur le nouveau dispositif mis en place en 2019 et ses décrets d’application en 2020.

Wahabou Bara, Directeur Générale du BBDA a invité les acteurs à prendre connaissance du nouveau règlement de répartition, car beaucoup ne comprennent pas le mécanisme. “Nous mettrons à disposition ce nouveau document afin que les artistes s’imprègnent des tenants et des aboutissants de cette répartition” a-t-il ajouté.

Une rencontre avec les utilisateurs sera également initiée afin d’expliquer l’ordre tarifaire en fonction des utilisations des répertoires du BBDA. Il s’agit des hôteliers, des bars et maquis, des salons de coiffure qui s’acquittent souvent des droits d’auteur sans être au parfum du document sur lequel est fondé le payement de la redevance.

Pour cette vaste campagne de sensibilisation, le BBDA a des partenaires de taille comme la SODIBO/BRAKINA et  le Groupement d’Intérêt Public-Programme National de Volontariat (GIP-PNV). Des volontaires qui seront pris sur place dans chaque localité afin de permettre la sensibilisation dans les langues locales.

C’est à Gaoua dans le Sud-Ouest que se déroulera le lancement de cette vaste campagne le 22 mai prochain.

Sibdou Saratou Cissé