Le commissaire divisionnaire de police, Moussa Millogo a présenté ce jour les résultats de l’expertise balistique sur les restes des corps de Thomas Sankara et de ses compagnons. il était question pour lui : d’examiner les restes des vêtements et des projectiles, de donner leur avis sur le type d’armes utilisées lors du coup d’Etat du 15 octobre 1987, d’apprécier la distance de tir (distance létale) et l’angle des tirs.
il ressort de son rapport que plusieurs projectiles répartis en trois catégories ont été trouvés sur les restes.
Il s’agit de balles de 7,62 mm qui puissent être tirées par des fusils d’assaut de type kalachnikov ou par des fusils d’assaut de type HK G3 ou par des pistolets mitrailleurs et des balles de 9 mm qui puissent être tirées par des pistolets automatiques.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.