Home Infos Education Prix de l’excellence scolaire 2023 : les rêves de Saloua Kinda, la 1ère au CEP

Prix de l’excellence scolaire 2023 : les rêves de Saloua Kinda, la 1ère au CEP

0
Prix de l’excellence scolaire 2023 : les rêves de Saloua Kinda, la 1ère au CEP

Les ministères en charge de l’Education nationale et de l’Enseignement supérieur ont organisé la Journée de l’excellence scolaire le 31 août 2023 à Ouagadougou. Plus de 160 lauréats, parmi lesquels Saloua Kinda, ont reçu leurs prix lors de la cérémonie placée sous le thème « L’excellence dans l’éducation pour promouvoir une société burkinabè de paix et de résilience face aux défis sécuritaires et humanitaires ».

Ce sont particulièrement des élèves et enseignants comblés qui ont reçu leurs prix des mains du Directeur de cabinet de la Présidence, représentant le Président de la Transition.

« Je suis très contente. Je suis fière de mon travail. Ces prix me permettront de poursuivre mes études pour un avenir meilleur », confie Saloua Kinda. Elle est la 1ère nationale au CEP avec la moyenne de 9,56/10. Cette place, elle le partage avec Abdoul Samad Tapsoba qui est 1er exæquo avec la même moyenne.

Saloua Kinda et Abdoul Samad Tapsoba, les 1ers au CEP 2023 avec 9,56/10

De l’avis de Saloua, c’est son abnégation au travail et la confiance en soi qui lui valent ces lauriers aujourd’hui. « J’aime le travail bien fait », déclare-t-elle avec un grand sourire.

Saloua Kinda a 12 ans. Elle vient de l’Ecole Privée Emile Decaestecker A, de Tougan, qui a fait 100% d’admis au CEP avec les 46 candidats présentés à la session 2023. Elle avoue que l’année scolaire a été difficile, du fait de l’insécurité. « Mais on s’adapte », lance-t-elle dans un esprit de résilience.

Face aux difficultés, Saloua conseille aux autres élèves de rester calmes. « Je vais dire aux autres de rester toujours calme, quelque soit la difficulté et d’essayer encore de faire mieux. Parce que là, ce n’est pas la fin, il y a encore des épreuves et des obstacles qui nous attendent devant. Donc, j’essaye de dire aux autres d’avoir la résilience et d’être toujours prompt au travail et régulier », explique-t-elle aisément.

C’est d’ailleurs le propos du Ministre en charge de l’Education nationale, Joseph André Ouédraogo. Le Ministre livrant le discours du Président de la Transition, le Capitaine Ibrahim Traoré a en effet dit aux acteurs de l’éduction que « la recherche de l’excellence ne doit pas être délaissée au motif que nous sommes éprouvés par le terrorisme ».

Saloua Kinda, la championne nationale au CEP 2023 rêve de devenir magistrate « J’aime leur façon de parler et leur raisonnement », confie-t-elle.

✍️ Aboubakar Sanfo

 

Les critères de sélection des meilleurs élèves pour le Prix de l’excellence scolaire

La Commission nationale de sélection des lauréats du Prix de l’Excellence de l’Education nationale sélectionne les meilleurs élèves sur la base des critères suivants :

  • être régulièrement inscrit dans un établissement d’enseignement primaire, post primaire et secondaire public ou privé ;
  • au CEP : être parmi les 10 meilleurs au niveau national et avoir 13 ans au plus au 31 décembre 2023 ;
  • au BEPC : être parmi les 10 meilleurs au niveau national, avoir 18 ans au plus au 31 décembre 2023 et avoir une moyenne au moins égale à 16/20 ;
  • au baccalauréat général et technologique : être parmi les 05 meilleurs de sa série, avoir au moins 14/20 de moyenne et avoir 21 ans au plus au 31 décembre 2023 ;
  • aux CAP commerciaux et industriels : être parmi les 05 premiers toutes spécialités confondues, avoir une moyenne de 16/20 au moins et être âgé de 19 ans au plus au 31 décembre 2023 ;
  • aux BEP commerciaux et industriels : être parmi les 05 premiers toutes spécialités confondues, avoir au moins 15/20 de moyenne et être âgé de 21 ans  au plus au 31 décembre 2023 ;
  • aux Baccalauréats professionnels : être parmi les deux premiers de sa spécialité, avoir au moins 14/20 de moyenne et être âgé de 23 ans au plus au 31 décembre 2023.

Sur la base de ces critères, la commission a retenu 101 lauréats dont 32 filles.