PARTAGER

Boukaré OUEDRAOGO a rencontré ses électeurs à Banfora pour leur tenir un discours de « vérité » le 25 novembre 2015. Il entend créer une usine de textile à Banfora et rénover la SN-SOSUCO s’il est élu au soir du 29 novembre 2015.

Le « candidat de la vérité », le candidat qui va tenir ses promesses s’il est élu, voilà le message que Boukaré OUEDRAOGO est allé délivrer aux populations de Banfora. Après avoir fustigé les tars du régime de Blaise Compaoré, le candidat indépendant a promis le vrai changement avec à la clé la résolution des maux qui minent la cité du paysan noir.

« Banfora est une ville industrielle qui a des problèmes… On vient de m’informer que la SOSUCO est en grève il y a de cela 15 jours. Si je suis président, je vais rénover la société. Vous savez que l’usine a plus de 50 ans. Tout le matériel est vétuste. En plus de cela, il y a du vol, il y a la supercherie dans l’histoire de la SOSUCO », a indiqué le candidat Boukaré OUEDRAOGO.

BOUKARE OUEDRAOGO A BANFORA IMAGE 2Pour lui, la solution aux problèmes des travailleurs de l’usine, c’est le changement. « Je leur ai demandé de reprendre le travail et aller voter simplement. S’ils votent le changement, ils verront que leur usine va changer, ils verront que leur quotidien va changer », a-t-il promis.

Le candidat indépendant entend aussi relancer le grand moulin du Burkina et créé une usine de textile à Banfora s’il est élu. De l’avis de Boukaré OUEDRAOGO, son expérience dans le domaine des affaires lui permettra de mieux appréhender les questions économiques quand il sera à Kossyam.

Frédéric Etienne BASSINGA

Laisser un commentaire