PARTAGER

L’Association Wend-Pouiré des Commerçantes de Ouagadougou (AWCO) a célébré en différé ce 13 mars 2016 à Gounghin, la journée internationale de la femme communément. Une cérémonie parrainée par le ministre d’Etat Simon COMPAORE et qui a drainé beaucoup de femmes mais aussi d’hommes venus les soutenir. Après avoir levé toute équivoque sur le sens de la journée, elles ont reçu des tonnes de vivres et plus de 2 500 000 FCFA de la part de généreux donateurs.   

presiC’est en différé que les femmes de Gounghin regroupées dans l’Association Wend-Pouiré des Commerçantes de Ouagadougou (AWCO) ont célébré leur 8 mars. Il s’agit pour l’association à travers sa présidente Aîcha KAFANDO de souhaiter bonne fête aux membres et sympathisants de l’Association et revenir sur leurs préoccupations.

Ainsi, en plus du thème national qui est « entrepreneuriat agricole des femmes, obstacles, défis et perspectives », un autre a aussi été trouvé à cette commémoration de l’AWCO  à savoir « des hommes et des femmes engagés pour la construction de la Nation.»

Pour Aîcha KAFANDO, le thème appelle à une cohésion, une complémentarité, voire une complicité entre les hommes et les femmes pour relever les défis présents et futurs et surtout pour l’épanouissement de la femme et de la famille.

Remise de vivres aux femmes
Remise de vivres aux femmes

Au cours de la cérémonie, c’est à travers un théâtre que les femmes de l’AWCO ont sensibilisé leurs sœurs sur le fait que le 8 mars ne constitue une journée de libertinage, de changement de rôle où l’homme va au marché, fait la cuisine et autres activités régulièrement faites par les femmes. Mais il s’agit d’une journée de réflexion pour trouver de concert les voies et moyens pour sortir la femme de la pauvreté et pour qu’elle également ait accès aux emplois.

Le parrain Simon COMPAORE
Le parrain Simon COMPAORE

Le parrain Simon COMPAORE tout en saluant la démarche des femmes de Gounghin, leur a demandé d’être unies et solidaires, seule façon de bénéficier des soutiens à travers les partenaires.

Pour ajouter l’utile à l’agréable, le co-parrain P. Alassane OUEDRAOGO, représentant de la BID, s’est engagé à aider les femmes à travers des microcrédits aux femmes de l’AWCO. Des vivres de 2 tonnes et la somme de 2 000 000 FCFA ont été remis aux femmes pour l’accroissement de leurs activités.

Les vivres sont composés de riz et de maïs
Les vivres sont composés de riz et de maïs

C’est tout naturellement que la présidente Aïcha KAFANDO a remercié les généreux donateurs et promis en faire bon usage.

Y. Alain Didier COMPAORE

Laisser un commentaire