PARTAGER

Notre pays a encore subi une attaque terroriste le dimanche 13 août 2017 aux environs de 21 heures, au cœur de sa capitale Ouagadougou. En effet, c’est encore sur l’avenue Kouamé N’Krumah, non loin de Splendide hôtel et du café restaurant Capuccino, dont les seuls noms rappellent l’attaque du 15 janvier 2016, que les barbares ont encore frappé.

Cette attaque dont le déroulement est fort similaire à celui du 15 janvier 2016, est la Nième que subit notre pays depuis octobre 2015. Si pour la plupart, les attaques se déroulent au nord de notre pays, cette 2ème attaque de Ouagadougou peut être considérée comme une démonstration de force des extrémistes violents, pseudo-djihadistes, contre le peuple burkinabè.

Cette menace grave contre la sécurité, la paix et le développement économique et social de notre peuple et des peuples de la sous-région, voire de l’ensemble des peuples du monde, a entre autres objectifs, celui de créer un climat d’instabilité dans notre pays et dans les pays voisins, afin de piller de façon ignoble, les richesses dont regorgent nos sous-sols.

L’Unité d’Action Syndicale (UAS) condamne avec la dernière énergie cet acte odieux et inhumain. Elle présente aux familles des défunts, ses sincères condoléances ; aux blessés, elle souhaite un prompt rétablissement. Elle félicite vivement toutes les couches professionnelles qui sont de façon prompte et professionnelle intervenues dans la gestion de cette Nième catastrophe. Elle exhorte le  gouvernement à mettre tout en œuvre pour permettre aux Forces de Défense et de Sécurité  d’assurer au mieux, la sécurité  de tous les citoyens et de leurs biens sur l’ensemble du territoire national.

L’UAS appelle la population au calme, à la sérénité, à ne pas avoir peur, et à collaborer avec les Forces de Défense et de Sécurité pour démasquer d’éventuels terroristes ou complices encore présents en son sein.

Elle appelle les travailleurs à mener de profondes réflexions sur la situation de notre pays, et qui  crée tristesse et désolation. Elle les invite à cultiver une solidarité plus soutenue et à redoubler de vigilance face à cette épidémie d’un autre genre.

Elle adresse ses sincères reconnaissances à toutes les organisations partenaires à travers le monde qui lui ont manifesté leurs profondes compassion et solidarité !

Ouagadougou, le 14 août 2017

Ont signé :

 

CGT-B  

Bassolma BAZIE

Secrétaire Général

 

CNTB

Augustin Blaise HIEN

Secrétaire Général

 

CSB

Olivier G. OUEDRAOGO

Secrétaire Général

 

FO/UNS  

Inoussa NANA

Secrétaire Général

 

ONSL  

Paul N. KABORE

Secrétaire Général

 

USTB

Georges Yamba. KOANDA

Secrétaire Général

 

Pour les syndicats autonomes :

Le Président de mois

Justes K. LOGOBANA

Secrétaire Général/SYNTAS

UNITE D’ACTION SYNDICALE (UAS)

LES CENTRALES SYNDICALES DU BURKINA FASO :

  • Confédération Générale du Travail du Burkina (CGT-B)
  • Confédération Nationale des Travailleurs du Burkina (CNTB)
  • Confédération syndicale Burkinabé (CSB)
  • Force Ouvrière – Union Nationale des Syndicats Libres (FO- UNS)
  • Organisation Nationale des Syndicats Libres (ONSL)
  • Union Syndicale des Travailleurs du Burkina (USTB)

LES SYNDICATS AUTONOMES :

SAIB – SATB – SAMAE – SATEB – SBM–SNEAB –SNESS–SYNATEB– SYNATEL SYNATIC–SYNTAS– SYNTRAPOST– SYNAPAGER–SYNATIPB –SYNATRAD–SYSFMAB– UGMB

Laisser un commentaire